19/07/2006

Espoir

 

 Espoir

je cherche une ville si petite
que l'ennui ne pourrait y habiter

je cherche une maison si minuscule
que la tristesse ne pourrait s'y cacher

je cherche un logis si étroit
que l'angoisse ne pourrait y pénétrer

je cherche une chambre si basse
que la solitude ne pourrait s'y coucher

je cherche un regard si bleu
que ma peine pourrait s'y noyer

je cherche un sourire si doux
que je pourrais m'y loger

et je vais de ville en ville
et je frappe de porte en porte

partout d'où je viens
partout où je vais
on me dit d'aller plus loin
que là-bas je trouverai bien

 

4xffdl6e

21:44 Écrit par hirondelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Nath Je suis sortie de ma bulle pour te remercier et te souhaiter une bonne nuit
Bisous
Chloé

Écrit par : Chloé | 19/07/2006

**** bisous tout fort ma tite soeurette tes chouette se poste , je t'envoie une douce pensée

Écrit par : juju | 20/07/2006

Bonjour Nathalie Très joli poème, je l'aime bien. Merci d'être venue sur mon blog. Oui, en parcourant le tien, j'ai remarqué que nous avions des goûts communs.
C'est amusant ! Moi, j'aime bien les belles imges et le rêve. Cela me change de la triste réalité de ma vie et me permet de tenir le coup.
Gros bisous et très bonne journée,
Nadine

Écrit par : Nadine | 20/07/2006

Superbe poème Normal que tu voyage c'est ça une hirondelle LOL


bisous bonne journée a++

Écrit par : Pascal | 20/07/2006

Les commentaires sont fermés.