31/07/2006

étoile de rose

 

 

Les roses sont au temps ce que nous sommes.
Boutons d'espoirs, belles étales, pétales et tombent.
Les roses sont au temps ce que nous sommes,
Méprisantes, autant que le désespoir qui les façonne.

Les roses sont au temps ce que nous sommes.
Justes noces emplies de miel,
Lits de paille collés au ciel.
Les roses sont au temps ce que nous sommes.

Les roses sont au temps ce que nous sommes.
Langues éphémères aux mille discours,
Fragiles d'instants en souvenirs d'amour,
Les roses sont au temps ce que nous sommes.

Les roses sont au temps ce que nous sommes.
Images idéales, promesses et serments,
Pâles réalités d'un avenir sans présents.
Les roses sont au temps ce que nous sommes.

Vies d'envies de joies, d'émois, somme
De jours en tombes d'heures.
Sonnent le glas d'étoiles qui se meurent,
Les roses sont au temps ce que nous sommes.

17:25 Écrit par hirondelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

bonsoir " on peux se désoler que les roses ont des épines, mais on peux se réjouir que les épines ont des roses " !!
bonne soirée
amicalement
luther

Écrit par : luther | 31/07/2006

*** kikoo soeurette je te souhaite une doce soirée bisous

Écrit par : juju | 31/07/2006

Merci d'être passer aussi vvvvvvvvvite Merci pour le comm...

Écrit par : Margounette | 01/08/2006

Fleur toute belle du Mont-Carmel,vigne fructueuse,splendeur du ciel,mère bénie du fils de Dieu,assistez-moi dans mes besoins.
O étoile de mer,aidez-moi et montrez-moi ici meme que vous êtes ma mère.
O Sainte-Marie,mère de Dieu,reine du ciel et de la terre,je vous supplie du fond du coeur de m'appuyer dans cette demande. Faite que Christophe V me revienne
Personne ne peut résister à votre puissance.
O Marie conçue sans péché,priez pour nous,
O Marie conçue sans péché,priez pour nous
O Marie conçue sans péché,priez pour nous
Sainte-Marie,je remets cette cause entre vos mains
Sainte-Marie,je remets cette cause entre vos mains
Sainte-Marie,je remets cette cause entre vos mains

Écrit par : M | 30/12/2006

Les commentaires sont fermés.