11/10/2006

AVANT DE JUGER

1n53pvt3

 

C'est tellement facile de juger
Ce qui ne fonctionne pas dans la vie des autres.
Nous nous disons souvent

''Si j'étais à sa place, je ferais
Telle chose, Telle chose, Telle chose !''

Mais avons nous déjà pensé que si
Nous étions réellement à la place de l'autre personne,
Vraiment dans ses souliers,
Nous serions en prise avec ses émotions,
Ses préjugés, ses réactions, ses inquiétudes,
Ses ambitions, ses objectifs, ses inhibitions,
Ses instincts, bref, Nous aurions son passé,
Son présent et son avenir et il est fort probable
Que nous agirions exactement de la même façon qu'elle.
Avant de condamner quelqu'un,
Essayons non seulement de le comprendre,
Mais de vibrer au même diapason que lui
Et, nous constaterons alors
Que nos émotions ressemblent aux siennes.

346793915

 

17:46 Écrit par hirondelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

Coucou Mon Hirondelle C'est tellement plus facile de juger plutôt que d'ouvrir les yeux et l'esprit, sans même savoir, comprendre, sentir ou se mettre a la place ou dans le coeur...des autres ! Il y'aura toujours des gens pour juger, te critiquer, te trouver des défauts mais seul les amis(es) , les vrais t'accepteront avec tes défauts et tes qualitées, ils te permettent de rester toi-même et çà , c'est très important !
Je ne comprend pas avec ta soeurette qui t'abandonne , c'est pas vrai !
Je suis vraiment triste, j'espère qu'elle reviendra, je te l'souhaite ma douce Hirondelle
Je te souhaite une bonne soirée et je te fais pleins de bisous tendresse
Chloé

Écrit par : Chloé | 11/10/2006

entièrement d'accord ma chère Nath, de quel droit nouspermettons nous dejuger les autres ? mais c'est tellement tentant, çà sous entend qu'on est mieux que l'autre. Enfin je pense que petit à petit, par nos prises de conscience, on arrive tout à fait à dépasser cette idée de jugement, et pour ceux qui se permettent de nous juger et de nous coller des étiquettes, et bien c'est leur problème, pas le notre. A partir du moment où on est ok avec notre conscience, avec nous-même, où on est "vrais" les autres font leur vie et hop là tout va bien.
je t'embrasse fort.

Écrit par : cappuccine | 11/10/2006

Et bien cela, c'est la classe!!!! Quel terrible texte, bang!
Par terre, la fantasy!
(merci pour tes commentaires si gentils!) kisses!

Écrit par : isa | 11/10/2006

:-D Ce sont la vigilance minutieuse et l'attention qui nous permettent de changer nos comportements.

Une bonne nuit
A+

Écrit par : Charles | 11/10/2006

TRES JUSTE ce post nath ,, les defauts et les qualitées nous en avons tous et toutes je pense . bisous tres douce nuit a toi . yepa

Écrit par : YEPA | 11/10/2006

UN PETIT OUBLI je pense que losque quelqu'un a de la peine , des malheurs enfouis ou pas , des desespoirs il faut plutot aider que juger , mais ceci echappe a beaucoup de monde dans la vie en general . un comportement peut etre le signe d'une detresse donc a ne pas juger , mais a voir et comprendre .

Écrit par : RE MOI | 11/10/2006

lollll je polue la , je ne suis pas la femme invisible , le RE MOI , c'est yepa mrdrrr . je vais mal ce soir moi , repos des neurones obligé lol

Écrit par : yepa | 11/10/2006

coucou bonsoir, non je ne suis po en manque d'inspirations. lol

mais je fait la distributions des botins page d'or, alors pas beaucoup de temps pour mes blogs.

a bientot.

bisous

Écrit par : baudouin | 12/10/2006

Dans certaines circonstances, on trouve plus facilement un bâton qu'une épaule. Une fois que tu as compris ça, tu peux répondre, bien gentiment, aux faiseurs de leçons : "mais si tu sais tout tellement bien, fais-le donc"... et, très souvent, ça permet de resituer les choses à la bonne place.
Bizzz et bonne journée à toi.

Écrit par : Béa | 12/10/2006

coucou ! ma douce pas évident de ne pas être chez soi.
je vais donc faire vite.
comment vas tu?
Moi toujours à Paris et le bébé n'est toujours pas né ç'a devient inquiétant ils vont devoir agir sûrement.
Voilà juste un peu de nouvelles avec autorisation des beaux enfants.
bonne journée et gros bisous.
A bientôt à mon retour lundi sûrement pour subir mon infiltration mercredi , aie!!!!!.
COCO !

Écrit par : COCO! | 12/10/2006

Bonjour, C'est très joliment dit "vibrer au même diapason que lui"!
C'est vrai que juger, ce n'est pas à faire!
Mais je trouve que même si on ne sait pas avoir en tête tout le vécu d'une personne pour voir la réaction que l'on aurait à sa place, on peut donner un "conseil", un avis! Il y a plus d'idée d'en deux têtes que dans une!
C'est vrai que ce que l'on a vécu, "le passé" a beaucoup de poids dans notre vie! On entend dire qu'il faut essayer de ne pas en tenir compte mais c'est impossible!
Bisous. @+

Écrit par : Véronique | 12/10/2006

COUCOU MA NATH Bien d'accord avec toi ! Que chacun regarde chez soi avant de critiquer l'autre !
je passe te faire un coucou malgré mes douleurs. De toutes façons les douleurs d'hémiplégie sont dû à mon handicap et c'est pour la vie avec des hauts et des bas alors autant faire avec !!! Rester à ne rien faire n' y pourra rien changer donc autant visiter mes amis ! BISOUS

Écrit par : corinne | 12/10/2006

Un texte tout en vérité.. Avant de juger, apprenons à comprendre.
Puis je utiliser ta photo pour mettre dans mes liens amis.
A bientôt
Biizz

Me permet de faire un peu de pub pour la rencontre di 12 novembre

Une idée m’est venue
A l’aube de l’hiver
Une rencontre d’automne
Invitation
Je souhaiterais vous rencontrer
Dans ma région
Attention, limitation à 48 personnes
Inscrivez vous
Dès maintenant
J’espère avoir le plaisir de vous rencontrer
Ou de vous revoir
http://un-peu-damour-et-damitie.skynetblogs.be/category/1017233/1/A+ne+pas+rater

Écrit par : jicé | 12/10/2006

avant.... de juger ecouter et comprendre ...et savoir pardonner les erreurs de chacun ....reconnaitre le vrai du faux parfois....lol
bises

Écrit par : juliette | 15/10/2006

Les commentaires sont fermés.